✏✍  Femme Fatale !

Capture plein écran 12092014 015146

C’est une Femme aux formes généreuses mais pas trop,
Invitant aux caresses délicieuses de bas en haut,
Mon rêve est d’effleurer du bout des doigts son visage,
Lorsque près du mien, il se fera si sage.

❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘
Une Femme aux rondeurs mystérieuses,
Dont il me tarde de passer la main sur ses courbes onctueuses,
La dénuder du regard de la tête jusqu’aux pieds,
Cette idée à merveille me sied.
 ❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘

C’est une Femme pudique et pourtant si exquise,
Dont un simple souffle vous fait la bise,
Je me meurs de frissons à l’idée de sa langoureuse chaleur,
Chacun de ses venimeux gestes étant pur douceur.
 ❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘

C’est une Femme belle, aux mille et un contours,
Aphrodite et déesse de l’amour,
Parcourir le temple secret de son corps, je ne vois meilleur délice,
A vos côtés sa présence est le début de perverses pensées.
❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘

C’est une Femme belle à la folie,
Aux airs « sainte ni touche » mais ô combien coquine,
Attendrissante et aimante de jour, affolante de désir et de vilains plaisirs tout le temps.
On mourrait de ses incroyables et oppressantes chûtes de reins.

❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘
Effleurer de ma peau son cubitus,
Voyager de ma langue dans son « Mont de Vénus. »
Palper ses jolis seins, « ni trop gros ni trop peu, »
Goûter à ses plaisirs crémeux,
Le temps d’une soirée faire de sa bouche qu’elle soit mienne,
Sentir le trémoussement de ses voûtes dans mes paumes,
Autant d’envies interdits que je rêve de lui compter corps à corps.

 ❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘

C’est une Femme qui s’est emparée entière de moi, une femme qu’on aime et qu’on adore,
Une Femme que j’aime et que j’implore,
De me laisser être ensorcelé par ses longues jambes,
D’avoir le droit d’aller et de revenir à souhait entre elles au rythme de ses ordres,
Faisant fourmiller et titillant délicatement son clitoris,
Tandis qu’elle, d’une simple gestuelle approbatrice, absorbe de l’autre côté mon pénis.
Me priant malgré le mal, de lui tirer sa belle chevelure noire, à défaut d’y passer chatouillement ma main,
Susurrant dans son cou tous les petits mots doux et cru qu’on ne lui prêterait,                                                                 ceux enfouis dans les gémissements spontanés de cet intime isoloir.

▶☼☀◁☼☀☼▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀☼▶▶☼☀◁☼☀☼▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀☼▶

Si vous êtes sur Tablette ou Smartphone, pour profiter d’une vue complète du site et de la musique en fond sonore sur chaque article, rendez-vous tout en bas de page et cliquez sur « View Full Site« 

▶☼☀◁☼☀▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀☼▶▶☼☀◁☼☀☼▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀☼

C’est une Femme dont il m’échoit de voler le temps d’un instant l’étreinte chaude des bras,
Ceux qui me serraient aussi fort qu’il adviendrait difficile de séparer dans cette excitation notre virile fusion,
Une Femme dont le craquant regard des grands yeux clairs raconte en ces circonstances une romanesque histoire,
Mordillant ses lèvres à tâtons,
Envahie du plaisir de pincer sans détour ses tétons.

 ❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘

A souhait aussi rebelle que coquine,
A la botte Florentine,
De la caresse d’une cuisse libertine,
Et de ma verge qui ne faiblit quand je la butine.
Cette femme me turlupine.

 ❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘❒♦❒❒◘

Charnue, maline et câline,
Comment ne pas être pris au piège de ses épines,
Une Femme sucrée jusqu’à la nectarine,
Mademoiselle je vous veux dans ma laine fine !
※❤※♡•※❤•♡•※♡❤•※♡

☞®M

Images: @BB Blood

Capture plein écran 08092014 034605

▶☼☀◁☼☀☼▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀▶☼☀◁☼☀☼▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀

Vous avez aimez? Alors laissez un petit commentaire tout en bas de page et ou partagez !

▶☼☀◁☼☀☼▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀▶☼☀◁☼☀☼▶☀▶☀◁☼☀☼◁☀◁◁▶☼☀

Publicités

A propos M Richard

Business Devoloper Et Consultant en Marketing & Relation Clients, Choriste et Amateurs de sports de Balles, de Natation et de Vélo, Coach de Vie à temps Voulu, Défenseurs de Causes dont on parle peu, Passionné de littérature et de Poésie, Blogueur, Spécialiste de l'Afrique Centrale
Galerie | Cet article a été publié dans Littérature & Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.